Alors que les recherches n’en sont qu’à leurs débuts, le Cannabidiol ou CBD serait particulièrement prometteur pour une utilisation comme anti-douleur. Qu’il s’agisse de douleurs musculaires, arthritiques ou chroniques : la prise d’huile de CBD pourrait s’avérer efficace pour les soulager.
cbd cannabidiol douleur

– > EDIT JUIN 2018 // MILDCA // : En continuant la lecture de cet article, vous attestez avoir pris connaissance de la notice explicative ci-jointe (cliquer ici)

Douleurs musculaires, arthritiques ou chroniques ?

Douleurs après un effort physique

Ce qu’on appelle « douleur », est un symptôme qui peut avoir une multitude de causes différentes. Après une séance de sport éprouvante, durant laquelle les muscles ont été mis à rude épreuve, on parle de douleur musculaire. Il s’agit de courbatures qui peuvent déboucher sur l’apparition de crampes. Au dos, aux jambes, aux biceps ou même au cou : c’est la contraction prolongée du tissu musculaire endolori qui sera responsable de l’inconfort. Si celle-ci n’est pas soignée, en laissant le muscle au repos plusieurs jours, alors des complications peuvent apparaître. Déchirure, torticolis, claquage, élongation ou encore lumbago sont autant de raisons qui poussent à vous imposer une période de pause.

Douleurs liée à l’arthrose

La douleur arthritique est bien différente de la douleur musculaire. La zone d’inflammation n’est plus les muscles, mais les articulations. Souffrance aux genoux, poignets, épaules ou encore hanches : elle est liée à l’usure du cartilage. Arthrite et arthrose en sont de bons exemples. Pour l’éviter ? Faire particulièrement attention aux gestes répétitifs et au ports de charges lourdes.

Douleurs chroniques

Et les tourments causés sur de longues périodes de plusieurs mois ? Considérés comme simples symptômes d’une douleur aigüe par certains, d’autres la considèrent comme étant une maladie à part entière. La raison ? L’inflammation du système nerveux. Autrement dit, solutions médicamenteuses et traitements pharmaceutiques n’ont plus tellement d’effet. Parmi les douleurs chroniques les plus fréquentes, on cite la lombosciatique et la douleur neuropathique. Paracétamol, aspirine et morphine n’offrent guère de soulagement.

Le CBD : une molécule aux vertus nombreuses

Le CBD, à la différence du THC (le tétrahydrocannabinol), ne provoque aucun effet dit « de défonce ». Non psychotrope et non psychoactif, il contre même les conséquences d’une prise de THC. Deuxième différence : alors que le THC est illégale en France lorsque sa concentration dans un produit est supérieure à 0,2%, le cannabidiol (CBD) est lui autorisé. Le ministère de la santé française a reconnu ce principe naturel comme légal en 2017.

En plus de ses nombreuses propriétés anxiolytiques, on lui prête également des supposés bienfaits analgésiques et antalgiques. En se fixant sur les récepteurs du système endocannabinoïde humain, la molécule influencera à la fois sur notre système immunitaire, et à la fois notre perception de la douleur grâce à une vraisemblable action anti-inflammatoire. En d’autre terme : il pourrait (ce n’est pas une certitude !) se substituer un jour aux doliprane, dafalgan et autres médicaments composés de paracétamol ou aspirine.

Cannabidiol VS douleurs musculaires et arthritiques

Grâce à son effet relaxant, le cannabidiol pourrait avoir des effets antidouleurs sur les douleurs de causes musculaires ou arthritiques. L’utilisation de CBD dans le Sativex, médicament pour soulager la sclérose en plaque, en est un bon exemple. Les recherches concernant cette substance s’avèrent également prometteuses pour la lutte contre le cancer.

CBD et douleurs chroniques

Quid de la douleur chronique ? Les recherches n’ont sont encore qu’à leurs débuts et à ce stade il est encore trop tôt pour se prononcer avec certitude. Cependant, de nombreuses personnes attestent qu’un traitement à base d’huile de CBD s’avérerait efficace même en cas de douleurs chroniques.

THC et CBD combiné : le parfait calmant ?

Utilisée comme plante médicinale depuis des millénaires, Cannabis Sativa L. n’existe pas dans la nature sans THC ni CBD. Même le chanvre produit en France contient une infime dose de THC. L’équilibre naturel de ce duo, serait une sorte de clé pour décupler le pouvoir antidouleur de cette espèce botanique. De nombreuses études scientifiques étrangères ont ainsi conclu que l’utilisation couplée de tétrahydrocannabinol et de cannabidiol possèderait des vertus anesthésiques supérieures que si l’une ou l’autre molécule avait été utilisée seule.

Cet article et les informations rapportées ci-dessus, sont uniquement livrées à titre informatif, et ne se substituent nullement aux conseils de votre médecin traitant. Pour savoir si le CBD peut être utile dans votre cas : consultez l’avis d’un professionnel de la santé.