Alors que la France se montre de plus en plus clémente avec vis à vis du cannabis récréatif, le CBD et la marijuana médicale font de plus en plus parler d’eux. Pour soulager des douleurs chroniques, des crises d’épilepsie, des crises d’angoisse ou même pour arrêter de fumer, les bienfaits du CBD issu du chanvre, seraient nombreux et variés. Le CBD pourrait même améliorer la qualité de notre sommeil. Qu’en est-il vraiment ? Faisons le point avec Sensidica.

cbd pour dormir

– > EDIT JUIN 2018 // MILDCA // : En continuant la lecture de cet article, vous attestez avoir pris connaissance de la notice explicative ci-jointe (cliquer ici)

Le CBD jusqu’à nos lits ?

Le plus célèbre des cannabinoïdes légaux : le CBD, a le vent en poupe et même jusqu’à nos chambres à coucher. Les recherches qui prouveraient ses bienfaits sont de plus en plus convaincantes (disponibles en fin d’article). Alors que cette molécule est totalement intégrée dans le paysage américain, avec l’ouverture de nombreux dispensaires, elle peine à se faire connaître dans l’Hexagone.

La raison ? Le tabou du cannabis. Tout de suite catalogué comme drogue, il ne faut justement pas oublier que le chanvre n’est ni plus ni moins du cannabis qui possède un taux de tétrahydrocannabinol inférieur à 0,2% – alors que le genre botanique reste le même (Cannabis Sativa L.).

.

Le cannabidiol nous fait-il mieux dormir ?

Le CBD n’est ni un euphorisant, ni un psychotrope, ni même un sédatif et ne possède aucun effet d’accoutumance physique. Non toxique, il est généralement bien intégré par notre corps jusqu’au seuil de 1500mg. Au-dessus, la dose n’est pas létale mais des effets contraires peuvent apparaître.

La référence la plus connue dans le domaine ? L’huile Meladol, spécialement conçue pour être utilisée avant de se coucher. CBD et mélatonine se compléteraient et s’équilibreraient pour retrouver un sommeil profond facilement. Le produit ne possède pas de THC et est donc légal en France.

.

Un anti-stress pour nous endormir

D’un point de vue général, de nombreux scientifiques s’accordent à dire que le CBD posséderait des vertus anti-stress et anxiogène. De plus, ses effets anxiolytiques et relaxants couplés à la décontraction musculaire, seront particulièrement appréciés pour les phases d’endormissement et de somnolence légère. De quoi réduire considérablement les principales causes des insomnies. Avec son fort pouvoir apaisant, retrouver un sommeil réparateur et naturel serait à la portée de tous.

Non seulement le temps d’endormissement est rapporté être plus court, mais en plus les sujets notent des nuits avec des rêves plus rares. Or, les rêves sont créés durant la phase de sommeil paradoxal et non durant le sommeil profond, bien plus réparateur. Le sommeil est ainsi maintenu plus longtemps.

Alors que 10 à 30% des somnifères sont susceptibles d’avoir des effets secondaires notables, le CBD apporterait une alternative bien moins dangereuse et surtout : bien plus naturelle. De plus, en s’attaquant directement aux sources de l’insomnie (à savoir le stress et l’angoisse), le Cannabidiol lutterait en amont. Autrement dit : la cause est soignée, et non ses conséquences !

Attention toutefois : les recherches dans le domaine n’en sont qu’à leur début. Le CBD est encore une molécule que la science ne comprend pas tout-à-fait et les effets secondaires n’ont pas été étudiés sur le long terme.

Vous souhaitez connaître la dose conseillée pour les troubles du sommeil ? Référez-vous à cette page sur le dosage du CBD

Les études peuvent être trouvées ici et .

Les informations contenues dans cet article et sur Sensidica, sont données uniquement à titre informatif et n'ont pas vocation de fournir des conseils médicaux ou légaux. Pour tout doute, référez-vous à votre médecin traitant.