La marijuana, ou plus précisément le cannabis, fait beaucoup parler de lui en ce moment. Non seulement le CBD « apparait comme légal », selon le ministère de la Santé français depuis fin 2017, mais l’autorisation de commercialisation de Sativex depuis 2014 pour le traitement de la sclérose en plaques, laisse présager des résultats optimistes.

cbd sclérose en plaques

– > EDIT JUIN 2018 // MILDCA // : En continuant la lecture de cet article, vous attestez avoir pris connaissance de la notice explicative ci-jointe (cliquer ici)

Marijuana, cannabis, cannabidiol et CBD : comment s’y retrouver ?

Parler de marijuana médicinale, revient a parler du cannabis médical. Derrière la consommation illégale du cannabis, son cousin le chanvre et dont la proportion en tétrahydrocannabinol est inférieure à 0,2%, fait de plus en plus parler de lui. La raison ? Un autre cannabinoïde, appelé cannabidiol.

Produit naturellement par cette plante (phytocannabinoïde), et appelé également CBD, possède de nombreux bienfaits thérapeutiques supposés. Soulagement de douleurs inflammatoires par exemple, mais aussi puissant remède contre l’anxiété et le stress. En agissant directement sur le système immunitaire humain, le cannabis médicinal en France n’en est qu’à ses balbutiements. À titre de comparaison, cela fait maintenant plusieurs années que de nombreuses études sont réalisées sur le sujet aux États-Unis.

La sclérose en plaque : une maladie incurable ?

Trouble de la vision, engourdissement du bras ou de la jambe, trouble des mouvements ou même sensation de décharges électriques, font partie des symptômes de la sclérose en plaques les plus connus. Maladie auto-immune chronique, appelée aussi SEP, elle est caractérisée par une dégénérescence du système nerveux. Le coupable ? Le système immunitaire. Considérant la myéline, paroi protégeant les fibres nerveuses, comme étant étrangères, celui-ci se met à la détruire.

Cette démyélinisation, provoque alors des « poussées ». De façon chronique, cette dégénérescence provoquera ainsi des réactions d’inflammation. Lorsque la victime de cette maladie n’a plus de poussée, cette gaine de protection se reforme naturellement. Lorsque ces périodes, variant de quelques jours à quelques mois, ne laissent plus suffisamment de temps pour une réparation totale : le danger peut être mortel.

Parmi les origines qui sont citées, on notera les causes génétiques mais aussi environnementales. Il pourrait ainsi s’agir d’un virus attrapé durant l’enfance, en même temps d’une autre infection virale.

Non seulement l’évolution des poussées de sclérose en plaques est imprévisible, mais il n’existe pas à ce jour de traitement curatif. Les seules solutions médicamenteuses visent ainsi à favoriser le renouvellement de la myéline et atténuer les douleurs. Les conséquences sont soignées, et non leurs causes.

CBD et sclérose en plaque : de nombreux effets concluants

Pour empêcher que les cellules auto-immunitaires ne s’attaquent au système nerveux et au cerveau, le cannabidiol (ou CBD), peut-il être réellement efficace ?

Possible analgésique, le CBD aurait d’abord un puissant effet sur la perception de la douleur. Considéré comme un des symptômes les plus invalidants de la sclérose en plaques, les cannabinoïdes du chanvre pourraient ainsi soulager l’inflammation de la myéline.

Alors qu’une étude prouverait l’efficacité supérieure du THC sur le CBD, les huiles CBD et autres produits issus du cannabidiol, sont disponibles légalement en France et en Europe. En effet, à condition que ceux-ci ne dépassent pas le taux prescrit par la loi : Ils apparaissent comme légaux.

Aussi, le cannabis thérapeutique et le CBD, réduirait la fréquence des spasmes musculaires, des troubles abdominaux et des épisodes de dépression.

Sativex : une solution médicamenteuse issue du cannabis

Les cannabinoïdes sont naturellement produits par le corps humain : On parle d’endocannabinoïdes. Analgésiques naturellement libérés dans l’organisme, ils luttent contre la sensation de douleur. Le Sativex, médicament autorisé en France depuis 2014, et principalement composé de THC et CBD, vise à soulager des douleurs éprouvées lors des poussées de la sclérose en plaques. Ses effet seraient ainsi plus puissants que ceux des médicaments actuellement sur le marché. Il réduirait grandement les contractions musculaires douloureuses et autres symptômes de spasticité. À ce jour, la France est malheureuse un des seuls pays européens où les médecins ne sont toujours pas autorisés à prescrire du Sativex. Il est également impossible de le trouver dans les pharmacies.

Ce spray buccal, aux extraits végétaux de cannabis, possède néanmoins des espoirs de soulagement encourageants. Pour rappel, ce n’est que dans les années 1930 que le cannabis a été banni de toute la pharmacopée française. De nombreux remèdes existaient alors à base de cannabis, depuis plusieurs siècles.

Cet article et les informations rapportées ci-dessus, sont uniquement livrées à titre informatif, et ne se substituent nullement aux conseils de votre médecin traitant. Pour savoir si le CBD peut être utile dans votre cas : consultez l’avis d’un professionnel de la santé.