Du CBD contre les douleurs menstruelles ? C’est ce que nous allons voir dans ce nouvel article sur Sensidica. Réduction des crampes musculaires et des inflammations en période de menstruation. De quoi diminuer la souffrance des femmes lorsqu’elles ont leurs règles.

cbd menstruations règles

Règles ou menstruation : une affaire de cycle

Tous les 28 jours, ça recommence.

De façon périodique et cyclique, cet écoulement de sang hors du vagin, touche toutes les femmes de 13 à 50 ans. Ce sont les règles, appelées aussi menstruation. Cette période, souvent accompagnée de douleurs abdominales s’étale en général sur une semaine (de 3 à 10 jours plus exactement).

Le cycle de secrétions des œstrogènes (hormone féminine) serait intimement lié au cycle mensuel de la lune. D’ailleurs, au cours de sa vie et en moyenne, une femme aura environ 450 fois ses règles. Si ce nombre change plus ou moins selon le pays et les individus en question, une constante demeure. Les douleurs pelviennes et les crampes de l’utérus (dysménorrhées). D’intensité fréquente, ce phénomène peut être handicapant au point de devoir rester couché toute une journée !

Stress, tensions, irritabilité et mauvaise humeur font aussi partie des symptômes ressentis.

Les moyens traditionnels pour soulager ses menstruations ?

Peut-être viendra un jour où des congés payés seront systématiquement accordés aux femmes qui ont des règles douloureuses. Mais pour l’heure, nous n’y sommes pas encore.

« Prendre son mal en patience », « attendre que ça parte » : voilà les conseils les plus fréquents qui leur sont donnés.

Parmi les moyens traditionnels pour lutter contre les douleurs dans les ovaires, dans les reins ou les crampes abdominales : le paracétamol et l’ibuprofène obtiennent des résultats mitigés (et souvent temporaires).

Note : si la douleur est particulièrement intense, un problème plus grave peut s’y cacher. L’endométriose. Près d’une femme sur deux seraient touchées selon l’institut national de la santé de la recherche médicale.

Le CBD, un cannabinoïde plein de promesses

Issu du chanvre, une variété de cannabis pauvre en THC (tétrahydrocannabinol), le CBD est une molécule naturellement présente dans la nature. Capable de se fixer sur les récepteurs du système endocannabinoïde humain, ce composé va alors favoriser l’homéostasie du système immunitaire.

Non psychoactif et non psychotrope, le CBD, ou Cannabidiol, possède des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Il peut être également utilisé dans le cadre d’un traitement complémentaire de l’arthrose, de la dépression ou même d insomnies. Il jouerait par la même occasion un rôle important sur la régulation de l’humeur : diminution de l’anxiété et diminution du stress.

Bien que provenant de l’espèce botanique Cannabis Sativa L, le CBD n’est pas une substance addictive. Elle a d’ailleurs été qualifiée par le ministère de la santé comme « apparaissant légale ».
Pour l’anecdote, la reine Victoria elle-même utilisait le cannabis (CBD + THC) pour réduire ses crampes menstruelles.

Des suppositoires au CBD contre les règles douloureuses

Les suppositoires CBD contre les règles douloureuses ? Non, ce n’est pas une blague. La marque californienne Foria a sorti il y a quelque temps un produit intra-vaginal spécialement conçu pour ces femmes qui ont des menstruations difficiles (après l’ovulation donc).

Ces produits ont été spécialement conçus pour favoriser la relaxation musculaire et le soulagement des inflammations, et lutter contre cette indisposition.

Toujours aux États-Unis, des tampons au THC existent également pour diminuer l’intensité des règles douloureuses.

Parmi les produits les plus consommés par les utilisateurs de CBD, on notera l’huile de CBD, les capsules de CBD et les tisanes au CBD.

Consulter son médecin traitant : le premier réflexe à avoir

Seuls les pharmaciens et les médecins sont habilités à vous conseiller individuellement. Ainsi, avant toute prise de CBD, il conviendra de prendre rendez-vous avec votre gynécologue afin de voir s’il n’existe pas de contre-indication dans votre situation.

Par ailleurs, la prise de CBD n’est pas recommandée chez les femmes enceintes dans le cas d’une grossesse (mais si vous avez vos règles alors vous ne devriez pas être concernée!)

Les informations présentes dans cet article sont uniquement données à titre informatif et ne sauraient remplacer les conseils d’un professionnel de la santé.