L’autisme, un des troubles du développement parmi les plus connus, est-il en passe d’être soulagé ou même soigné grâce au CBD ? Le cannabidiol, issu du chanvre, un proche parent du cannabis, connaît actuellement un essor grandissant. Mais qu’en est-il vraiment vis-à-vis des troubles du spectre de l’autisme?
cbd autisme

– > EDIT JUIN 2018 // MILDCA // : En continuant la lecture de cet article, vous attestez avoir pris connaissance de la notice explicative ci-jointe (cliquer ici)

Le Cannabidiol, légal bien qu’issu du Cannabis

C’est certainement le deuxième phyto-cannabinoïde le plus célèbre et médiatisé. Sur les grandes chaînes de télévision, sur Internet, ou dans tout autre média, le CBD appelé aussi cannabidiol, possède une notoriété grandissante. Et pour cause : celui-ci posséderait des vertus médicinales capables de soulager certaines maladies. Utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et anxiolytiques, cette molécule naturellement produite par le chanvre est légal en France et non psychotrope. Du moins tant qu’elle est issue du chanvre agricole, un proche cousin du cannabis.

En effet, contrairement au THC, le tétrahydrocannabinol, le CBD n’agit pas directement sur le cerveau et n’est donc pas psychoactif. Avec cette essence, aucun risque de planer, d’être stone ou high. Pour être légal en France, le taux de THC présent dans un produit ou dans un concentré à base de CBD, doit être inférieur à 0.2 %.

L’autisme en quelques mots

Alors que la trisomie est le résultat d’une anomalie génétique : le chromosome 21 se retrouve en trois exemplaires à la place de deux, l’autisme a une autre origine. Ici, c’est le développement du cerveau qui est en cause et plus précisément le réseau neuronal et les synapses. Les premiers symptômes peuvent survenir à tout moment pendant l’enfance et on estime que les garçons sont trois fois plus touchés que les filles.

Pourquoi ? De nombreuses études ont encore besoin d’être menées à ce sujet. Ce handicap est un TSA : un trouble du spectre de l’autisme (trouble autistique). Déficience intellectuelle ou au contraire QI sur-développé : il n’existe à ce jour aucun traitement efficace qui permettrait de rétablir les facultés cognitives.

Le CBD : solution contre l’autisme ?

Permettant de réguler indirectement le système immunitaire en se fixant sur les récepteurs CB2, le cannabidiol est actif sur le système nerveux central. Le CBD aurait également des effets positifs sur la sclérose en plaques et les crises d’épilepsie. Ce sont ces propriétés qui intéressent actuellement les chercheurs, en vue de déceler un futur traitement médical ou au moins : thérapeutique. Aucune étude sérieuse n’existe actuellement sur le sujet, mais la donne est peut-être en train de changer.

Début 2018, un groupe de chercheurs de l’université de California San Diego School Of Medecine, a débuté une étude clinique sur près de 30 enfants âgés de huit à 12 ans tous diagnostiqués d’autisme, afin de valider si oui ou non le CBD possède une influence positive. Cette étude est financée grâce à un don de 4.7 millions de dollars, offert par la fondation Ray and Tye Noorda Foundation. À ce jour, c’est la plus grosse somme jamais offerte par le privé pour la recherche dans le domaine du cannabis médical aux États-Unis. Les résultats définitifs devront encore attendre un peu, mais les scientifiques sont optimistes.

Retrouvez toutes les informations et les actualités sur cette étude grâce à ce lien.